Technologie

Comment retarder l’entrée en dialyse et améliorer la suivi des insuffisants rénaux ?

Le 23 mai dernier, l’association Calydial a reçu le prix HIT 2012 dans la catégorie télémédecine pour sa solution de télésuivi de l’insuffisance rénale.

Cette expérimentation pilotée par le CHU de Grenoble, a été réalisée en partenariat avec Orange, les centres associatifs de dialyse Calydial de Lyon ainsi que l’AGDUC Grenoble.

Le dispositif

Une e-tablette est installée au domicile des patients. Le but est ici de favoriser l’interaction et la communication entre le patient et le professionnel de santé. Elle permet, de remplir des questionnaires sur son état de santé : l’un hebdomadaire, l’autre spontané. Ces derniers font partie intégrante de l’examen clinique.

Le professionnel de santé peut ainsi accéder à un suivi à distance et en temps réel via le module de suivi clinique installé sur son ordinateur.

Les bénéfices

Pour le professeur Philippe Zaoui, chef du service de néphrologie du CHU de Grenoble, pilote de l’expérimentation, « cela ne remplace pas l’organisation des soins, mais cela va la modifier. Pour les médecins d’abord, mais aussi pour les autres soignants … et aussi pour les médecins traitant. L’idée est de faire un maillage autour de ces patients pour qu’ils aient un filet de protection entre deux consultations de spécialiste et qu’entre les deux, ce ne soit pas le vide. »

Le professeur Philippe Zaoui souligne les bénéfices de ce dispositif. Le premier est organisationnel : ce type de suivi change les relations entre les professionnels de santé, d’une part, et avec les patients, d’autre part.

Le second bénéfice est psychologique. Les patients se sentent rassurés et suivis entre deux consultation.

Les perspectives

orange-e1335972362702Cette solution vise à proposer une meilleure prise en charge des patients atteints d’insuffisance rénale. Le but est de diminuer le nombre de complications afin de retarder l’entrée en dialyse, voire de l’éviter.

Comme le précise le docteur Caillette-Beaudoin, directrice du centre associatif lyonnais de dialyse Calydial, « une meilleure prise en charge des patients, un meilleur suivi de leur pathologie peut retarder jusqu’à trois mois l’entrée en dialyse. Trois mois de dialyse représentent 20.000 euros. »

L’expérimentation sur le télésuivi de l’insuffisance rénale est un exemple des apports des technologies de l’information et de la communication dans le cadre du suivi des maladies chroniques chez vos patients.

Découvrir l’article scientifique de l’expérimentation :
http://www.eurtelemed.fr/article/706117/article/

Communiqué Orange

orange19121er opérateur de télécommunications en France à obtenir l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel, accordé par Le Ministère de la Santé et des Sports.
Cet agrément obtenu en 2010 régit les conditions d’hébergement de données personnelles liées à la santé.

France Télécom, Société anonyme au capital de 10 595 434 424 euros , RCS Paris 380 129 866, 6 place d’Alleray, 75 015 Paris
Cet article est la propriété de France Télécom SA Reproduction interdite

Articles pouvant vous intéresser