N° Vert : 0 800 77 77 14

Radiologue : Tous vos financements

Radiologue

Installation ou achat d’un cabinet de radiologie

Au moment de son installation ou de l’achat de la patientèle (ou, le plus souvent aujourd’hui, des parts de société), le radiologue doit financer :

  • les frais du local (achat des murs, des parts d’une société civile immobilière ou engagement de location) ;
  • les travaux dans le local, l’aménagement, le mobilier ;
  • le matériel ;
  • les frais d’actes (promesse de bail, rédaction du bail, frais de notaire pour l’acquisition des murs), les droits d’enregistrement, notamment.

Découvrez la solution CMV Médiforce pour le financement de votre installation

Les équipements du cabinet de radiologie

En imagerie traditionnelle, l’équipement standard se compose le plus souvent d’un appareil de radiologie, d’un appareil d’échographie, d’un doppler, d’un appareil de radiographie mammaire et d’un panoramique dentaire. Il faut prévoir également le coût des accessoires et des consommables ainsi que celui du mobilier.

On peut y ajouter un équipement d’ostéodensitométrie, un scanner, un système de numérisation de tout ou partie des appareils d’imagerie, un système d’archivage numérique.

Découvrez la solution CMV Médiforce : le crédit-bail matériel

Plusieurs pièces sont nécessaires dans un cabinet de radiologie : au minimum une salle d’accueil et d’attente, une salle pour la radiologie, une salle pour la mammographie, une pièce pour les autres examens et une autre pour l’établissement des comptes-rendus.

Toutes ces pièces doivent être isolées les unes des autres pour assurer la confidentialité des examens et les obligations prescrites en matière de radioprotection.

Découvrez la solution CMV Médiforce : le crédit-travaux

Un équipement informatique complet et puissant est indispensable pour gérer les images numériques, les dossiers des patients, la comptabilité du cabinet et pour communiquer avec les organismes d’assurance maladie ou les autres professionnels de santé.

Découvrez la solution CMV Médiforce : le crédit matériel informatique