Kinésithérapeute

Masseurs-kinésithérapeutes : investir dans un appareil d’échographie

L’utilisation de l’échographie est désormais autorisée par le Conseil de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes. Voici ce qu’il faut savoir pour investir dans un matériel.

Dans le cadre d’une prescription médicale, le masseur-kinésithérapeute établit un bilan du patient qui comprend le diagnostic kinésithérapique et les objectifs de soins, ainsi que le choix des actes et des techniques qui lui paraissent les plus appropriés.

Or, pour élaborer leur diagnostic kinésithérapique et mettre en œuvre ces traitements, les masseurs-kinésithérapeutes sont aujourd’hui autorisés à utiliser des ondes ultrasonores, autrement dit l’échographie. Cette technique d’imagerie permet ainsi de produire des images dans le champ musculo-squelettique, cardio-respiratoire ou uro-gynécologique.
Pour la profession, il s’agit d’une avancée majeure qui devrait permettre d’améliorer considérablement l’efficacité et surtout le suivi de certains traitements kinésithérapiques, en rendant les diagnostics plus pertinents et en ciblant mieux les zones à traiter.

A noter : s’agissant des masseurs-kinésithérapeutes, on emploie souvent le terme « échoscopie ». Les masseurs-kinésithérapeutes n’ont en effet pas vocation à remplacer les médecins radiologues, ces derniers étant seuls habilités à pratiquer l’échographie pour établir un diagnostic médical.

Le financement d’un matériel d’échographie

Il existe des appareils fixes pour le cabinet, ou portables pour les visites à la patientèle ou pour les examens sur les terrains et salles de sport pour les masseurs-kinésithérapeutes du sport.
En moyenne, le coût d’un appareil d’échographie de bonne qualité s’élève à 25 000 € au moins. Ce prix peut varier sensiblement en fonction des capacités du matériel (et du logiciel), du nombre et surtout du type de sondes utilisées, des accessoires supplémentaires (par exemple, un meuble mobile pour déplacer l’appareil, une imprimante…).
Sur le plan fiscal, un échographe s’amortit sur une durée de 5 ans environ, soit un taux d’amortissement de 20% par an.
Il faut ajouter le coût de la formation, indispensable pour maîtriser l’ensemble des fonctions et des possibilités de l’appareil. La qualité de la formation est très importante, puisque la précision des résultats obtenus avec l’appareil dépend de la compétence du kinésithérapeute.
Attention également : la nomenclature des masseurs-kinésithérapeutes ne prévoit pas encore de cotation pour l’utilisation d’un appareil d’échographie, et il n’y a donc pas de prise en charge de l’examen par l’assurance-maladie. Toutefois, il est possible, après accord avec le patient, de présenter à celui-ci une note d’honoraires complémentaires avec une facturation hors nomenclature.

>>> Dans la majorité des cas, les appareils d’échographie sont financés en crédit-bail, sur une durée de trois à cinq ans. Mais, bien entendu, ils peuvent également être financés en crédit classique.

Articles pouvant vous intéresser