Financements professionnels

Le crédit immobilier pour les professionnels de santé

Pour financer ses locaux d’activité, ses travaux d’aménagement ou de rénovation, le professionnel de santé libéral recourt, le plus souvent, à un crédit immobilier professionnel. Les caractéristiques de ce financement sont les suivantes :

En matière de taux, plusieurs options sont possibles.

Premièrement, le prêt peut être à taux fixe ou à taux variable.

Lorsqu’il est à taux fixe, le montant des mensualités est déterminé à l’avance et reste le même sur toute la durée de remboursement. Le professionnel de santé est donc à l’abri d’une hausse des taux d’intérêt, mais inversement ne peut pas bénéficier d’une éventuelle baisse.

Le prêt à taux fixe reste la solution qui offre le plus de sécurité.

Avec un financement à taux variable plafonné, les échéances de remboursement sont contenues dans une fourchette, ce qui permet de profiter d’une baisse éventuelle des taux d’intérêt tout en étant protégé d’une hausse excessive de ces taux.

Le professionnel de santé libéral peut également opter pour une formule à taux fixe et échéances modulables. Dans ce cas, l’emprunteur module ses remboursements à la hausse ou à la baisse, pour les adapter à ses ressources.

Dans tous les cas, le professionnel de santé libéral détermine librement ses mensualités en fonction de la durée de son prêt, ce qui fait de ce crédit un financement à la carte.

Les avantages du crédit immobilier professionnel

Le financement des murs ou des travaux du cabinet, du laboratoire, de l’officine ou de la salle d’attente, permet de déduire intégralement les intérêts d’emprunt, et donc de réduire le montant de l’impôt sur le bénéfice. En outre, les locaux à usage professionnel et les gros travaux font l’objet d’amortissements fiscalement déductibles, ce qui renforce encore cet avantage. Dans ce cas, l’amortissement s’effectue le plus souvent sur une période comprise entre sept et quinze ans.

Plus généralement, devenir propriétaire des locaux professionnels permet de capitaliser un actif et de constituer un patrimoine immobilier, qui pourra être utile en cas de difficultés financières ou au moment de la retraite. L’achat des murs de l’activité libérale évite les contraintes liées au bail professionnel ou commercial et assure une meilleure stabilité de l’exercice de la profession, et donc une plus grande sécurité.

Bon à savoir : en cas d’emprunt pour un achat de locaux à usage mixte et inscrits à l’actif professionnel, le professionnel de santé libéral a tout intérêt à affecter intégralement cet emprunt sur la partie professionnelle de l’acquisition : dans ce cas, la totalité des intérêts est déductible des résultats professionnels. Par exemple, pour des locaux mixtes à 50 % achetés 300 000 € et avec un emprunt de 150 000 €, la totalité des intérêts d’emprunt est déductible.

Voir notre page sur le financement immobilier dédié aux professionnels de Santé

Articles pouvant vous intéresser

Les différents crédits professionnels

Les professionnels libéraux de santé ont des besoins financiers spécifiques pour exercer leur activité en toute sérénité. L’achat d’un nouveau (…)

Choisir une complémentaire santé

Aujourd’hui indispensable pour être mieux remboursé de ses frais, une complémentaire santé peut également offrir des garanties et des formules (…)