Financements professionnels

Choisir une complémentaire santé

Aujourd’hui indispensable pour être mieux remboursé de ses frais, une complémentaire santé peut également offrir des garanties et des formules adaptées à l’activité professionnelle exercée.

Avec la couverture des arrêts de travail en cas de maladie ou d’invalidité, l’assurance des frais de santé constitue l’autre volet important de la prévoyance pour un professionnel de santé libéral. Devant la diminution progressive des remboursements de la Sécurité sociale, la souscription d’une complémentaire santé est une nécessité.

Les critères de choix traditionnels

Traditionnellement, le choix d’une complémentaire santé est effectué en fonction des critères suivants :

  • les taux de remboursement des consultations : selon l’option choisie, ils peuvent s’élever à 100 %, 200 %, voire 300 % ou plus, du tarif de la Sécurité sociale ;
  • les remboursements en hospitalisation : il faut vérifier la durée du remboursement lors d’une hospitalisation, la prise en charge du forfait hospitalier, des éventuels dépassements d’honoraires et d’une chambre particulière et les tarifs de prise en charge dans la clinique ;
  • les remboursements de frais d’optique et dentaires ;
  • les tarifs de cotisation : ils peuvent varier considérablement. Il ne faut donc pas hésiter à comparer plusieurs devis. Attention : certains organismes proposent des tarifs augmentant avec l’âge.
    Mieux vaut choisir également une complémentaire qui ne demande pas de questionnaire de santé pouvant donner lieu à des exclusions ou des surprimes, et qui ne pratique pas des délais de carence.
    Il faut s’assurer enfin que la complémentaire santé applique le tiers payant en pharmacie, au laboratoire, chez les auxiliaires médicaux ou à l’hôpital.

Des garanties adaptées

Un professionnel de santé libéral peut orienter ses choix en fonction de ses besoins.

Par exemple, il est possible de souscrire une complémentaire santé sur la seule base de garanties affectées aux gros risques.

Surtout, des compagnies et des mutuelles spécialisées dans le secteur de la santé proposent des prestations adaptées aux praticiens libéraux. Un pharmacien peut ainsi exclure les remboursements de pharmacie, un chirurgien dentiste les soins dentaires, etc. Un généraliste ou un spécialiste peut également exclure les consultations et visites médicales, ou les maintenir à un niveau minimum.

Il est également possible de mixer plusieurs formules dans un contrat, pour personnaliser les prises en charges du professionnel de santé libéral et des membres de sa famille.

À noter : une complémentaire santé souscrite dans le cadre de la loi Madelin permet de déduire les cotisations versées du revenu imposable.

Découvrez la Complémentaire CMV Médiforce Santé, spécialement conçue pour les professions de santé. Elle bénéficie des atouts CMV Médiforce (Rapidité, tarification, etc..) et s’adapte particulièrement à vos besoins (sur-mesure).

Articles pouvant vous intéresser

Les différents crédits professionnels

Les professionnels libéraux de santé ont des besoins financiers spécifiques pour exercer leur activité en toute sérénité. L’achat d’un nouveau (…)