Kinésithérapeute

Masseurs kinésithérapeutes – la thérapie laser en cabinet

Outil thérapeutique précieux dans de nombreuses situations et pour de multiples pathologies, le laser s’impose de plus en plus en kinésithérapie libérale. Il peut vous permettre de mieux répondre aux besoins de vos patients et d’augmenter sensiblement l’activité de votre cabinet.

 

La thérapie laser a aujourd’hui toute sa place dans l’arsenal thérapeutique des masseurs-kinésithérapeutes, soit en complément d’autres traitements manuels ou mécaniques, soit en première intention pour des pathologies aigües. Elle a en effet de nombreuses propriétés : antalgique, anti-inflammatoire, cicatrisante… Elle favorise également la circulation sanguine, la vascularisation et l’oxygénation des tissus et concourt à la réduction des œdèmes et des hématomes. Vous pouvez utiliser la thérapie laser seule ou en association avec d’autres technologies.

 

La technologie laser

Vous devez choisir un laser en fonction des pathologies à traiter. Pour celà vous devez prendre en compte trois paramètres : la longueur d’ondes, la fréquence et la puissance. La longueur d’onde et la puissance déterminent la pénétration en profondeur des tissus, et les fréquences utilisées sont elles-mêmes déterminées en fonction des pathologies, des tissus et des zones à traiter.

Il existe des lasers basse puissance (ou basse énergie) qui agissent essentiellement en surface des tissus, et des lasers haute puissance (ou haute énergie) qui pénètrent plus profondément. Les seconds sont recommandés pour les douleurs musculosquelettiques après des affections traumatiques, par exemple des ruptures musculaires ou des distensions tendineuses, puisqu’ils améliorent grandement les possibilités de biostimulation et de néovascularisation.

Certains lasers fournissent également leur énergie en continu, alors que les plus puissants ont un mode pulsé ou super pulsé.

 

Choisir et financer un appareil laser

Le prix d’un appareil laser kinésithérapique débute à 2 500 € environ et peut s’élever jusqu’à 15 000 € et plus en fonction de sa puissance et selon qu’il est portable ou fixe.

Le choix des caractéristiques techniques d’un laser doit tenir compte du type de pathologies à traiter, de la pratique et de la clientèle du cabinet. Les sociétés de lasers proposent toutefois des appareils couplant différentes techniques, permettant sur le même appareil de bénéficier de multiples indications de traitement.

Dans la majorité des cas, cet appareil est financé en crédit-bail, sur une durée de trois à cinq ans. Mais, bien entendu, il peut également être financé en crédit classique.

CMV Médiforce peut vous accompagner à acquérir ce type d’équipement pour votre cabinet. Testez notre simulateur en ligne pour évaluer sans engagement nos différentes solutions de financement.

Articles pouvant vous intéresser