Kinésithérapeute

Masseurs-kinésithérapeutes : les matériels nécessaires à l’activité

Lors de l’installation, de nombreux matériels professionnels doivent être financés par le masseur-kinésithérapeute libéral. Si le coût unitaire de ces équipements est souvent peu élevé, le budget total à prévoir peut néanmoins être conséquent.

Les matériels du masseur-kinésithérapeute

Deux types d’équipements sont nécessaires à l’activité du masseur-kinésithérapeute libéral : les matériels indispensables à l’exercice de la profession elle-même, et les matériels qu’il doit posséder pour équiper le cabinet. Dans la première catégorie se rangent la table de soins, les appareils de mécanothérapie (marche, haltères…), de pouliethérapie (espalier, poulies…), de thermothérapie (lampe infrarouge), de physiothérapie et d’électrothérapie, de proprioception (plateau de Freeman, ballons de Klein…), de rééducation de la main, ainsi que les appareils de contrôle et de mesure. Peuvent s’y ajouter, selon le cas, des matériels et accessoires de rééducation respiratoire, de rééducation périnéale, de gymnastique, d’esthétique et de confort, de balnéothérapie, notamment.

Pour le cabinet lui-même, le masseur-kinésithérapeute doit prévoir également dans son budget le mobilier (bureau, armoires…), l’équipement informatique et de télétransmission, ainsi que de nombreux consommables et accessoires.

Le coût total de ces matériels et équipements, sans le mobilier, varie dans une fourchette allant de 6 000 € minimum à 17 000 € environ, selon les orientations ou les spécialisations professionnelles du masseur-kinésithérapeute.

Comment financer les matériels du cabinet

Les équipements du masseur-kinésithérapeute peuvent être financés isolément (le plus souvent en crédit-bail pour les matériels) ou être inclus dans l’enveloppe globale du crédit d’installation.

Pour les petits matériels, les accessoires et les fournitures, le professionnel peut en outre utiliser un compte ou un crédit de trésorerie. Celui-ci est utile également pour financer le besoin en fonds de roulement du cabinet lors des premiers mois de l’installation.

Masseurs-kinésithérapeutes : les principaux équipements du cabinet

Voici, hors mobilier, les principaux équipements et matériels qu’un masseur-kinésithérapeute libéral doit financer lors de son installation.

  • Table ou divan de soins : de 400 à 2 500 €.
  • Tabouret de soins : 120 €.
  • Lampe infrarouge (250 W) : 450 €.
  • Poubelle du cabinet : 90 €.
  • Paravent (2 panneaux) : 170 €.
  • Jeu de coussins : 100 €.
  • Accessoires de rééducation de la main : 100 €.
  • Plateau de Freeman, ballons de Klein, poids : 130 à 250 €.
  • Négatoscope : 170 à 300 €.
  • Pèse-personne : 100 €.
  • Appareil d’électrothérapie : 900 à 5 900 €.
  • Appareil à ultrasons: 1 000 à 3 700 €.
  • Accessoires de physiothérapie : 250 €.
  • Appareil de fitness : 300 à 800 €.
  • Consommables (crèmes, draps d’examen, gants…) : 250 €.
  • Micro-ordinateur, imprimante, logiciel du cabinet : 1 300 €.
  • Lecteur Sesam Vitale : 190 à 500 €.

Articles pouvant vous intéresser