Kinésithérapeute

Masseurs-kinésithérapeutes : choisir une table de soins

Pour choisir une table de soins au cabinet, le masseur-kinésithérapeute doit d’abord s’interroger sur sa pratique professionnelle et la typologie de ses patients. La table retenue doit être adaptée à ces deux critères, en prenant également en compte l’encombrement, la facilité d’utilisation, et le prix.

Les différents modèles

Les tables de soins ou de massage se divisent en deux grandes catégories : fixes ou portables (ou pliantes). Ces dernières, plus légères, sont réservées aux soins ou massages en-dehors du cabinet et notamment au domicile des patients.
Les tables fixes sont elles-mêmes de plusieurs types. D’abord celles qui sont à réglage manuel. Elles ont l’avantage de la solidité et de la fiabilité, et leur prix est moins élevé. En revanche, elles sont en général plus encombrantes.
Il y a également des tables de soins électriques : d’un usage plus économique que les tables hydrauliques, leur manipulation (notamment en hauteur) est effectuée par des commandes.
Les tables de soins hydrauliques, enfin, se manipulent grâce à un système de pompage hydraulique, lui-même relié à un système électrique qui injecte le liquide. Ces tables sont les plus onéreuses mais plus confortables pour le praticien et le patient.
A noter : les tables de soins standard ont une largeur de 70 ou 76 cm, et une longueur de 185 cm. Les tables plus étroites sont plutôt conseillées à certains professionnels comme les ostéopathes.

Les spécificités à étudier

Le choix de la table dépend des types de soins ou de massages pratiqués et aussi de la pièce dans laquelle elle est installée. Il faut vérifier, notamment, qu’elle dispose d’un tendeur, c’est-à-dire un câble d’acier reliant les pieds de la table (indispensable pour la stabilité), d’un dossier ou d’une partie supérieure relevable, éventuellement d’une cavité faciale, d’un plateau de jambes relevable, d’accoudoirs, de roulettes escamotables.., et également d’un rembourrage et d’une épaisseur suffisants. Quant au matériau utilisé, on privilégie en général l’aluminium.
Dans tous les cas, le plus important est que la table soit bien stable et facilement réglable en hauteur.
A noter : on peut commander le système de relevage grâce à une commande manuelle ou une pédale. Avantage de cette dernière : le praticien peut garder les mains libres et continuer ses soins. Il existe aussi des modèles avec manettes et pédales sur différents côtés : il est alors possible de régler la hauteur de chaque côté, sans perdre de temps à tourner autour de la table.

La gamme de prix

Les prix des tables de massage pliantes, souvent en bois, débutent à 150 €. Selon les options prises, le prix d’une table à réglage manuel débute à 300 € et va jusqu’à 1 000 € environ. Dans la gamme des tables électriques, les prix varient de 1 000 € à 3 000 € à peu près. Quant aux tables hydrauliques, les prix débutent à 1 000 € et peuvent aller jusqu’à 4 000 €.
A noter : on revend plus facilement une table haut de gamme ou d’une grande marque qu’une table d’entrée de gamme.

CMV Médiforce, spécialiste du financement des professionnels de santé, finance votre table de soins, en crédit ou crédit-bail. La table peut également être incluse dans l’enveloppe globale du crédit d’installation.

Articles pouvant vous intéresser