Chirurgien dentiste

Dentistes : une salle d’attente rassurante

Pour rassurer et détendre la patientèle du chirurgien-dentiste, certains aménagements de base s’imposent dans la salle d’attente. Mais il est conseillé également de communiquer avec les patients avant que ceux-ci n’entrent dans la salle de soins.

Rassurer les patients

Un cabinet dentaire doit être organisé et aménagé aussi bien pour les personnes qui y travaillent que pour les patients qui s’y rendent. Pour certains patients, la façon dont ils sont accueillis est même souvent aussi importante que les traitements qu’ils reçoivent.

Concernant la salle d’attente, il est important que les patients s’y sentent bien et rassurés. Il faut d’abord éviter de la cloisonner, de façon à permettre aux patients de conserver un contact visuel avec l’espace d’accueil et le secrétariat. Si possible, il faut également prévoir des ouvertures sur l’extérieur afin d’y laisser pénétrer la lumière du jour.

Pour créer une ambiance chaleureuse, on choisira pour les revêtements muraux et le plafond des couleurs claires ou pastel, et pour le sol une moquette plutôt qu’un carrelage. Pour les sièges, il faut privilégier des fauteuils confortables plutôt que des chaises.

Pour rassurer davantage encore les patients, on peut également installer un aquarium ou une fontaine, ou diffuser des huiles essentielles ou de la musique relaxante : ces éléments sont reconnus comme ayant un effet apaisant.

Enfin, il faut prévoir de la presse tout public, récente, en bon état et en nombre suffisant.

À noter : le partage de la salle d’attente entre des professionnels de l’art dentaire et d’autres professions libérales est possible uniquement dans le cadre d’une association de type SCM (Société Civile de Moyens) ou lorsque les professionnels de santé exercent dans les locaux concernés. En revanche, il est interdit de partager une salle d’attente avec des professionnels qui exercent une activité commerciale.

Communiquer avec les patients

Rassurer le patient, c’est également communiquer avec lui en lui offrant des informations et des conseils. Ainsi, de plus en plus de cabinets dentaires sont aujourd’hui équipés d’un écran de télévision qui diffuse des documents permettant d’appréhender les techniques de prévention ou de soins dentaires, notamment l’hygiène, l’implantologie, les prothèses ou le blanchiment des dents.

Cet outil de communication facilite la compréhension des actes et, par là même, induit une meilleure participation du patient. C’est également un gain de temps pour le chirurgien-dentiste pendant les soins.

Financer les travaux

Pour financer des travaux d’aménagement ou de rénovation de la salle d’attente, un crédit travaux peut être utilisé pour la totalité de la dépense. Plusieurs options s’offrent alors au chirurgien-dentiste pour obtenir un financement sur mesure : choisir un crédit à taux fixe ou à taux variable, et choisir le montant des mensualités de remboursement afin de déterminer la durée du prêt.

Sur le plan fiscal, le crédit pour les travaux de la salle d’attente permet de déduire l’intégralité des intérêts d’emprunt ainsi que la dotation aux amortissements correspondante. Le coût global du financement s’en trouve ainsi réduit d’autant.

Articles pouvant vous intéresser

Exercer en centre dentaire

L’exercice en centre de santé dentaire permet aux chirurgiens dentistes de bénéficier des avantages du salariat. Mais les praticiens concernés (…)