N° Vert : 0 800 77 77 14

Les distributeurs – vitrine de la pharmacie

On voit apparaître sur la façade des pharmacies de plus en plus de distributeurs automatiques de produits parapharmaceutiques. Ce nouveau service de l’officine répond à un réel besoin des patients mais aussi des consommateurs. Pour le pharmacien l’installation d’une vitrine automatique est également une source de développement.
Cet investissement peut devenir à moyen terme une source de rentabilité et de profit.

Un distributeur – vitrine de pharmacie

Le distributeur de vitrine de pharmacie est avant tout une réponse à un besoin de la clientèle de proximité (ou de passage si votre officine est sur un axe routier). Ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7 il permet de dépanner le client sur de la parapharmacie mais également de proposer des produits saisonniers.

Pour la parapharmacie on doit pouvoir trouver des références de bobologie comme les pansements ou le désinfectant. Une partie des rayonnages peut être réservée à l’environnement de l’enfant en bas âge et permet de proposer des couches, du lait de toilette pour bébé mais aussi des biberons, tétines, lait en poudre qui permettront de dépanner des mamans le dimanche martin !

Les produits d’hygiène sont également des besoins récurrents qui sauront trouver leur place dans le distributeur automatique : savons, désodorisant, dentifrice, brosses à dents, rasoir, mousse à raser, shampoing, lotions diverses, phytothérapie…
Bien sur, quelques compartiments devront être réservés aux préservatifs afin de répondre au besoin d’anonymat de certains clients qui hésitent à demander ce type de produit au comptoir…

Un distributeur qui s’adapte

Surtout dans les débuts de l’installation il convient de faire tourner les références pour savoir quels seront les produits qui ont la préférence de vos clients. Pour comprendre les résultats il convient de laisser au moins un mois un produit visible et disponible.
Il est important de faire des tests régulièrement sur les références qui se vendent le mieux au comptoir.

Suivant les saisons, la température ou l’actualité vous pouvez proposer des produits saisonniers pendant 2 ou 3 mois. L’exemple le plus probant est celui des produits solaires qui doivent cibler plusieurs indices (du plus fort au plus faible) pour répondre, comme au comptoir, à tous les types de demandes. Suivant les régions, d’autres classes de produits sont possibles comme par exemple les anti-moustiques…

Comment choisir son distributeur de parapharmacie ?

Par rapport à votre surface de vitrine vous pouvez choisir entre différentes tailles de distributeurs – vitrine. Les plus petits modèles font 1 mètre de large mais les modèles doubles peuvent facilement atteindre 2.80 m. Bien sur suivant la taille du matériel vous pourrez présenter un nombre plus ou moins réduit de références (de 50 à 100 produits différents).

Choisir un modèle disposant d’un ascenseur pour aller chercher les produits vous permet d’envisager de mettre des flacons (même en verre) qui seront protégés lors de la délivrance du produit.

Attention à prévoir, avec l’installateur, la profondeur nécessaire au distributeur, qui va probablement vous obliger à repenser une partie de l’aménagement de votre espace de vente ou de votre vitrine. Par ailleurs, suivant les modèles et les marques, le chargement peut se faire par l’avant ou par l’arrière de l’appareil, une possibilité à prendre en compte suivant la configuration de votre officine.

Suivant le type de produit que vous souhaitez installer dans le distributeur il existe des modèles pourvus d’un système de climatisation. N’oubliez pas que, si la vitrine est fortement exposée au soleil, certains liquides pourraient souffrir d’une chaleur trop importante.
Dernier point à vérifier, la solidité du matériel et les dispositifs anti-effractions prévus pour éviter les actes de vandalisme. Notamment si le distributeur accepte, en plus des cartes bancaires, les pièces et les billets.

Financer un distributeur de parapharmacie

Un distributeur – vitrine de pharmacie peut aider à développer le chiffre d’affaire, décharger le comptoir en cas d’affluence et même donner une image moderne de l’officine à l’écoute de ses clients. Le choix du financement doit donc être fait en fonction des objectifs de développement.

Pour financer un distributeur de pharmacie le professionnel peut souscrire un crédit-bail dont la durée sera en relation avec l’amortissement du matériel. Pour une vitrine automatique la durée du leasing sera, en moyenne, comprise entre 3 et 5 ans, mais elle peut dans certains cas être portée à 7 ans. Les loyers sont fiscalement déductibles du revenu.
Une autre solution consiste à financer votre vitrine automatique en crédit classique mais sans tous les avantages du crédit-bail.