N° Vert : 0 800 77 77 14

Ophtalmologiste : Tous vos financements

Ophtalmologiste

Installation ou achat d’un cabinet d’ophtalmologie

Lors de son installation ou de l’achat d’un cabinet d’ophtalmologie, le praticien doit financer de nombreux investissements :

  • la valeur de la patientèle ou des parts de société en cas de reprise d’une activité ;
  • l’acquisition des murs ou l’engagement de location pour le local professionnel ;
  • les travaux, les agencements et le mobilier du local professionnel ;
  • le matériel et les équipements d’ophtalmologie (voir ci-dessous) ;
  • de nombreux frais annexes comme les droits d’enregistrement et les honoraires de notaire par exemple.

Découvrez la solution CMV Médiforce pour le financement de votre installation

Les équipements du cabinet d’ophtalmologiste

Le coût de l’équipement de base d’un ophtalmologiste qui ne pratique pas d’actes chirurgicaux s’élève à 70 000 € environ. Il porte sur l’acquisition d’un fauteuil ophtalmique, d’un ophtalmomètre, d’une lampe à fente, d’un frontophocomètre, d’un auto-refractomètre, d’un projecteur de tests et d’un ophtalmoscope.

Il peut être complété par des appareils plus sophistiqués et coûteux comme une unité de réfraction, un réfracteur automatique, ou un échographe.

Découvrez la solution CMV Médiforce : le crédit-bail matériel

Dans un cabinet d’ophtalmologie, il faut prévoir un emplacement pour le bureau du praticien et les consultations, et un autre, séparé, pour les examens.

La salle d’attente doit être correctement aménagée et équipée. Il faut veiller au choix du mobilier et de la décoration, afin de mettre à l’aise les patients. En outre, la salle d’attente doit être isolée du cabinet afin de préserver la confidentialité de la consultation et des examens.

Découvrez la solution CMV Médiforce : le crédit-travaux