N° Vert : 0 800 77 77 14

La succession du cabinet médical

Si « vendre sa patientèle » est devenu difficile (mais pas impossible !), le praticien médical qui part à la retraite peut néanmoins transmettre son cabinet à un collaborateur ou successeur. S’il ne vend plus son droit de présentation à patientèle, il peut plus facilement céder : son droit au bail, son mobilier, son matériel médical.

Trouver un successeur pour votre cabinet médical

Plusieurs pistes existent pour que les médecins puissent trouver un successeur : avec un peu d’anticipation, trouver un collaborateur libéral qui reprendra votre patientèle à votre départ reste l’une des meilleures solutions. Petit à petit il apprend de votre pratique et apprend à connaitre la patientèle, c’est une transition en douceur. Être médecin maitre de stage et accueillir dans votre cabinet des internes en cours de formation est également une piste intéressante car en formant un interne, vous l’intéressez également à votre pratique médicale et à votre patientèle. En vous accompagnant dans la prise en charge de vos patients au quotidien, il lui est très facile de se projeter dans un exercice médical futur conforme au votre.

Ensuite pour trouver un médecin vous succédant au cabinet, vous pouvez déposer des annonces médicales sur les sites spécialisés, comme SolutionsMedicales.fr. Cela vous permet de toucher de nombreux médecins en recherche d’installation et de bénéficier d’une rédaction adaptée pour mettre en valeur votre patrimoine professionnel. Consulter ici toutes les annonces médicales.
Dans tous les cas, chaque médecin doit anticiper son départ (à la retraite ou vers une autre activité) et rechercher un successeur dans les 6 à 12 mois précédent son départ prévu. L’objectif pour le praticien est double : tout d’abord, confier ses patients à un médecin de confiance et ensuite, pouvoir valoriser un minimum son actif professionnel, lui apportant ainsi une petite mise de fond pour son nouveau départ.

Bien transmettre son cabinet

Le médecin généraliste ou spécialiste qui a trouvé un successeur doit veiller à transmettre son cabinet et à passer le relais convenablement : Il doit tout d’abord présenter son successeur à ses patients dans la mesure du possible, et faire paraitre 2 annonces dans la presse locale écrite comme le code de déontologie l’y autorise. Le médecin partant doit également présenter le confrère qui reprend son cabinet à son réseau de correspondants, c’est-à-dire aux médecins (spécialistes notamment, à la ville comme à l’hôpital) et paramédicaux avec qui il travaillait, que ce soit par une rencontre, idéalement, ou a minima par un courrier.

Ensuite le passage de relais du cabinet doit se faire convenablement : transmettre au médecin qui s’installe le bail, les contrats (leasing, crédit-bail, contrats de maintenance en cours, notamment sur l’informatique), transmettre les livres de comptes du cabinet, un quitus fiscal, la ligne téléphonique…mais aussi évidemment les fichiers patients dans leur intégralité ! Bref, la liste des choses à ne pas oublier pour bien transmettre son cabinet médical est parfois longue.

Et si d’aventures vous souhaitez poursuivre une activité, découvrez les conditions du cumul activité libérale – retraite !