N° Vert : 0 800 77 77 14

Dermatologue : Tous vos financements

Dermatologue

L’installation ou l’achat d’un cabinet de dermatologie

Lors de l’installation ou de l’achat d’un cabinet libéral, le médecin dermatologue doit financer le local professionnel (en faisant l’acquisition des murs ou en signant un bail professionnel ou mixte), les travaux d’aménagement dans le local, le mobilier, le matériel (notamment la table d’examen dermatologique).À ces dépenses s’ajoutent des frais divers comme les droits d’enregistrement dus au fisc ou le dépôt de garantie du loyer professionnel, notamment.

Découvrez la solution CMV Médiforce pour le financement de votre installation

Les équipements du cabinet de dermatologie

Pour créer un cabinet standard de dermatologie avec la table d’examen, il faut investir un minimum de 15 000 €.

La table d’examen dermatologique permet l’auscultation des patients et la mise en place des soins : le prix d’achat s’élève, en moyenne, de 1 700 à 4 000 €.

En outre, il faut prévoir un tabouret, un plafonnier « lumière du jour » (2 500 € en moyenne), un dermatoscope, une lampe flash IPL, une lampe de Wood, un appareil et des accessoires de cryothérapie.

Certains dermatologues sont également équipés d’un appareil de photothérapie locale ou d’une cabine de puvathérapie (25 000 € environ) et d’une plateforme laser pour la dermatologie esthétique (photoréjuvénation, remodelage ou raffermissement et épilation). Pour un laser de type CO2 fractionné, il faut compter en moyenne de 30 000 à 70 000 €.

Découvrez la solution CMV Médiforce : le crédit-bail matériel

Comme dans tout cabinet médical, le médecin dermatologue doit veiller à l’aménagement du local professionnel : il doit prévoir une isolation entre la salle d’attente et le cabinet afin d’assurer la confidentialité des consultations, ainsi qu’un mobilier suffisant, une décoration rassurante et un éclairage adéquat pour la salle d’attente.

Découvrez la solution CMV Médiforce : le crédit travaux

Plusieurs systèmes informatiques professionnels permettent au dermatologue de gérer l’ensemble de l’activité du cabinet : suivi comptable et administratif, gestion de la clientèle, émission assistée d’ordonnances, facturation des patients… Les systèmes professionnels assurent également la gestion du tiers payant et la télétransmission des feuilles de soins vers les organismes d’assurance maladie.

Découvrez la solution CMV Médiforce : le crédit matériel informatique